hermann_hesse_montagnolaJe me sens prolifique en ce moment! J'avais encore envie de vous faire découvrir un de mes auteurs préféré... Notamment 2 livres de Hermann Hesse, suisse puis allemand (il écrit en Allemand). Il à vécu entre la fin du 19ème et première moitié du 20ème siècle. Cet homme était fasciné par l'Inde et c'est vrai qu'on peut apercevoir dans son oeuvre des courants venus d'ailleurs, empreints de mysticisme typique du taoïsme et de la sagesse Indienne. Je ne sais pas ce qui fait la profondeur de ces livres, pourtant ils sont d'une richesse émotionnelle rare. Les histoires ne sont jamais vraiment complexes, mais elles font vibrer ton coeur, elles paraissent d'une puissance sentimentale rarement égalée. On sait que Hesse était bipolaire (maniaco-depressif), on sait aussi que beaucoup de ses livres ont une part autobiographique... tout cela mêlé explique peut-être une partie de l'originalité de son talent.

Pour ma part je vous conseillerai 2 livres, qui ne sont pas forcément les plus connus de lui mais demeurent des grands classiques, en tout cas pour les Allemands :

rosshaldeJe vous mets la 4ème de couverture parce que ce livre est inracontable mais il m'a bouleversé... Je l'avais lu, j'étais seule, à la montagne, près d'un feu, et après la dernière page, je me sentais terriblement bizarre, un peu perdue...

"Rosshalde, c'est le nom d'un domaine quelque part en Allemagne, où vivait, avant la première guerre mondiale, un ménage désuni dont un des deux fils, le cadet, est un enfant sensible et fragile qui déterminera en grande partie le destin de son père.
Hermann Hesse a situé ce roman de l'incommunicabilité des êtres au coeur d'une réalité qui lui est familière
La somptuosité de la nature, chère à la spiritualité de l'auteur, la vaste maison de campagne, celle-là même des enfances heureuses avec des étés sans fin, bourdonnant de soleil; les projets et les rêves du principal personnage, Johann Veraguth, peintre de grand talent dans l'inspiration de nos impressionnistes."

nar_golPareil, je vous met la 4ème de couverture :

"C'est dans l'Allemagne du Moyen Age qu'Hermann Hesse, prix Nobel de Littérature, a situé l'histoire du moine Narcisse et de Goldmund, enfant très doué qu'on lui a confié et auquel il s'attache. Il sent que sa vocation n'est pas le cloître et l'aide à choisir sa voie. C'est alors pour Goldmund la vie errante, les aventures galantes ; il se décide, par sagesse, à devenir sculpteur : l'art sera une façon de chercher le beau. Philosophe autant que poète et romancier, Hermann Hesse aspire à une civilisation idéale où il y ait équilibre entre spiritualité et animalité : toute son œuvre est imprégnée de ce désir de conciliation."

Ce livre est un chef d'oeuvre sur l'amitié humaine, l'errance de l'âme, la soif de liberté et de justice... Ah oui, c'est un prix Nobel, ce qui n'est pas forcément gage d'excellence mais là franchement, celui qui passe à coté de ce livre perds beaucoup!!!

Bonne lecture!